Publication de la mise à jour de Debian 7.5

openlogo-100 Le projet Debian a l’honneur d’annoncer la cinquième mise à jour de sa distribution stable Debian 7 (nommée « wheezy »). Tout en réglant
quelques problèmes importants, cette mise à jour corrige principalement des problèmes de sécurité de la version stable. Les annonces de sécurité ont déjà été publiées séparément et sont simplement référencées dans ce document.

Veuillez noter que cette mise à jour ne constitue pas une nouvelle
version Debian 7 mais seulement une mise à jour de certains des paquets qu’elle contient. Il n’est pas nécessaire de jeter les anciens CD et DVD de la version 7 mais simplement de faire une mise à jour à l’aide d’un miroir Debian après une installation, pour déclencher la mise à jour de tout paquet obsolète.

Ceux qui installent fréquemment les mises à jour à partir de
security.debian.org n’auront pas beaucoup de paquets à mettre à jour et la plupart des mises à jour de security.debian.org sont comprises dans cette mise à jour.

De nouveaux supports d’installation et des images de CD et de DVD
contenant les paquets mis à jour seront prochainement disponibles à
leurs emplacements habituels.

La mise à jour en ligne vers cette version se fait en faisant pointer
l’outil de gestion des paquets aptitude (ou apt) (consultez la page de
manuel sources.list) sur l’un des nombreux miroirs FTP ou HTTP de Debian. Une liste complète des miroirs est disponible à l’adresse :

https://www.debian.org/mirror/list

 

Cette mise à jour de la distribution stable ajoute également quelques
corrections importantes.

Liste complète des paquets qui ont été modifiés dans cette version:

http://ftp.debian.org/debian/dists/wheezy/ChangeLog

 

Source:  Jean-Pierre Giraud

debian

 

Prise en charge à long terme pour Debian 6.0

openlogo-100

Le projet Debian a le plaisir d’annoncer que, bien que la prise en
charge ordinaire de sécurité Debian GNU/Linux 6.0 (nom de code squeeze) prendra fin le 31 mai, une extension de prise en charge à
long terme (LTS pour « long term support ») jusqu’à février 2016,
c’est-à-dire cinq ans après sa publication initiale, va être proposée.
Cet effort est mené par diverses parties et sociétés intéressées qui
ont besoin d’une plus longue prise en charge.

Squeeze-LTS ne prendra pas en charge toutes les architectures mais
seulement les architectures i386 et amd64. Les utilisateurs d’autres
architectures sont donc invités à mettre à niveau vers Debian 7
(wheezy ). De plus, quelques paquets ne seront pas pris en charge
dans la version LTS de la distribution, principalement quelques
applications web qui ne peuvent être prises en charge pour la durée
supplémentaire. Un utilitaire sera fourni pour détecter ces paquets non pris en charge.

Cette version ne sera pas gérée par l’équipe de sécurité de Debian,
mais par un groupe distinct de bénévoles et sociétés intéressés pour en faire un succès (ce sont en partie les mêmes personnes impliquées). Les sociétés utilisant Debian, intéressées à soutenir cet effort, peuvent entrer en contact avec <team(arobase)security(point)debian(point)org>

Important à savoir : c’est au regard du succès de Squeeze-lts que sera évaluée la viabilité de la prise en charge à long terme de Debian 7 (wheezy) et Debian 8 (jessie ).

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site Internet de
Debian http://www.debian.org/, envoyez un courrier électronique à
<press(arobase)debian(point)org>

ou contactez l’équipe de publication de la version stable à<debian-release(arobase)lists(point)debian.org>.

 

Source: Jean-Pierre Giraud

Retour à la Maison Notman pour la prochaine rencontre du Club Linux Atomic

adresse-maison-notman

C’est un retour à la Maison Notman pour la prochaine rencontre du Club Linux Atomic

La prochaine rencontre du Club Linux Atomic (CLA) se déroulera le jeudi 8 mai 2014, de 18 à 21 heures à la Maison Notman située au 51 Sherbrooke Ouest à Montréal. Les travaux de rénovation de la Maison Notman tirent à leurs fins. C’est dans un nouveau local que sera tenue cette rencontre.

Source:  Club Linux Atomic

 

 

 

À quoi ressemble votre Linux?